Chronique·Livres

c#210 You Know I’m No Good – Jessie Ann Foley

Titre : You Know I’m No Good
Auteur.e : Jessie Ann Foley
Éditions : Hugo New Way
Nombre de pages: 329
Prix: 17,00 euros
Lien Amazon: You Know I’m No Good – Jessie Ann Foley

Résumé:

Mia fait partie de ceux que l’on appelle les  » adolescents à problèmes « . Mauvaises notes, soirées arrosées, garçons… Du moins, elle le réalise quand, après qu’elle a frappé sa belle-mère en plein visage, son père l’envoie à la Red Oak Académie, un foyer thérapeutique pour jeunes filles au fin fond du Minnesota. 
Là-bas, Mia commence à affronter son passé tumultueux, en compagnie de sa psy mais aussi de ses camarades, qui traînent toutes leur lot d’erreurs en tout genre. Rapidement, une chose la chagrine : si les filles du foyer étaient des garçons, leur sort serait-il le même ? 
Suite aux révélations qui la poussent de plus en plus à questionner la façon dont la société traite les femmes, Mia baisse la garde. Saura-t-elle accepter de se rendre vulnérable au point d’être perçue du monde telle qu’elle est vraiment ?

Avis:

Un grand merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman !

J’ai clairement choisi de recevoir ce roman pour la beauté de sa couverture. Une chose est sûre, les éditions Hugo New Way sont douées pour nous publier des romans avec un magnifique travail d’édition. Dans ce cas, j’ai tout autant aimé l’histoire que l’objet livre.

Mia est une jeune fille qu’on qualifie « d’adolescente à problème ». Depuis le décès de sa mère, elle fait tout les mauvais choix possible en termes d’interdits, d’alcool et de garçons, jusqu’à être violente envers sa belle-mère. Elle est alors envoyée dans un centre qui accueille les jeunes filles « dans son genre » : la Red Oak Académie. Elle passera des heures avec Viviane, qui l’aidera à surmonter ses problèmes.

Dès les premières pages, on sent que ce roman est d’une force inouï. C’est un récit percutant qui nous fait nous poser les bonnes questions. Au début, Mia se sentira comme une moins que rien, une « adolescente à problème » comme on lui répète sans cesse. Mais ses séances avec Viviane lui feront prendre conscience de sa véritable valeur. J’ai adoré le personnage de Mia et son évolution, tandis qu’elle apprend à s’estimer. J’ai également beaucoup aimé les personnages secondaires, qui mènent eux aussi leur propre guerre, ainsi que leur relation avec Mia.

L’auteure met en avant la guerre interne auquel est confronté un.e adolescent.e. Elle aborde tellement de sujets forts avec justesse, comme l’automutilation, les TOC et les agressions sexuelles. Foley souhaite également nous apprendre à ne plus prendre en compte les étiquettes que les autres nous donnent. C’est un roman poignant sur la découverte de soi.

La plume de Jessie Ann Foley est captivante et sincère. L’histoire est douloureuse mais à la fois pleine d’espoir. Je pense que ce roman s’adresse un peu à tout le monde : les soit-disant « ados à problème », les parents et toutes personne qui juge autrui, car « car chacun de nous livre en secret une grande bataille ». J’ai tout aimé dans ce roman, sauf la fin, qui m’a fait baissé la note à 4 étoiles. Je vous le recommande !


Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s